« Chute de cheveux »

masque-chute-cheveux

CATÉGORIE : SANTE / CHEVEUX

Bonjour à tous,

Aujourd’hui on se retrouve pour un article spécial santé. J’ai décidé de vous faire de temps en temps, selon la demande des « billets » rapides sur des questions que vous vous posez. L’objectif n’étant pas de vous faire un cours de médecine, mais de répondre à vos interrogations comme je peux, avec l’avis semi-expert d’une étudiante en 6e année en médecine.

DISCLAIMER : ATTENTION, la médecine sur le net n’existe pas! En aucun cas un médecin ne peut poser un diagnostic sans examiner le patient avec ses yeux et s’aider de l’auscultation, la palpation,.. Un patient c’est une personne dans son entier, ce n’est pas un organe ou un symptôme, un médecin raisonne toujours avec connaissance de vos antécédents médicaux personnels, familiaux, chirurgicaux,.. en fonction de votre personnalité également, votre demande,.. Il y a tout un tas de choses qui rentrent en compte avant d’établir un diagnostic. C’est pourquoi, si vous me demandez de poser un diagnostic sur des symptômes, je ne pourrais pas y répondre avec exactitude, mais seulement vous apporter un peu de lumière ou vous aider à la compréhension de certains « points santé ». Si vous souffrez de symptômes sévères, n’oubliez jamais qu’il faut en parler à votre médecin de famille : le médecin généraliste est le professionnel de santé le plus proche et le plus apte à répondre à toutes vos interrogations sur votre santé.

On passe au billet du jour après cette petite mise au point.

Question du jour : « A quoi est due la chute de cheveux ?  » « Que puis-je prendre pour y pallier ? ».

  • Quelques rappels sur « qu’est-ce que le cheveu ? » « la croissance du cheveu » : 

Le cheveu : c’est une matière vivante, tout comme vos organes. Il existe une croissance du cheveu en 3 cycles :

1) phase de croissance : croissance de 0,3 mm/j pendant 3 à 6 ans, elle détermine la longueur du cheveu. Cette phase de croissance nécessite des facteurs pour aider à la pousse du cheveux, dont : les apports nutritionnels (fer, protéines, zinc, vitamines),

2) phase d’involution : qui dure environ 3 semaines,

3) phase de repos : 2-6 mois et qui prépare un nouveau cheveu dans un nouveau cycle.

Les cheveux ne sont pas tous à la même phase du cycle.

La normale : il existe une chute « normale » permanente, qui concerne 30 à 150 cheveux/jour, c’est très variable d’une personne à une autre. Il faut savoir aussi que le nombre de cheveux diminue avec l’âge.

ATTENTION : Nous allons nous intéresser dans ce billet à la chute de cheveux « bénigne », passagère ; nous ne parlerons pas de l’alopécie, ni des pelades.

  • Fréquence de la chute de cheveux saisonnière : C’est un problème fréquent chez les 2 sexes : Souvent plus banalisé chez l’homme jeune, il peut être un sujet d’angoisse chez la femme car cela touche directement à sa féminité, son identité!
  • Je souffre de chute de cheveux, comment savoir si c’est grave ou important de là à en parler à mon médecin ? 

Il faut savoir que dans la vie d’une femme, nous souffrons toutes d’une chute de cheveux saisonnière et passagère (phénomène aigüe qui dure en général 1 à 2 mois max), qui peut être accentué lors de périodes de fatigue, surmenage, stress,.. Cela n’est en général pas grave, c’est passager et la pousse des cheveux se normalise seule (pas de traitement). Ce qui doit vous inquiéter c’est si le phénomène persiste plusieurs mois, que ça se devient chronique (4-6mois), ou que la perte de cheveux vous semble très importante (norme : 30-150/j). Cela peut sembler bête mais on est le premier averti lorsque l’on sent que son corps « ne va pas comme d’habitude », c’est des signaux que nous envoie notre organisme. Les phanères (cheveux, ongles) sont des stigmates simples de la santé de votre organisme. Un corps surmené, ça peut se voir par des petits signes tels que la chute de cheveux..

Quel est le rôle du généraliste ? (ATTENTION disclaimer : chaque médecin a ses méthodes d’examen, il n’y « a pas une méthode », je vous parle là de l’examen que j’ai vu dans ma pratique et dans les livres. Ne venez pas me voir si votre médecin ne suit pas cet examen lol 😉 ).

Il va dans un premier temps examiner l’aspect du cuir chevelu : existe-t-il des plaques d’alopécie ? l’aspect du cuir chevelu (cuir chevelu irrité, squames..), l’aspect du cheveu & son état (épais/fins,cassé…), résistance à la traction (ne soyez pas étonné si votre médecin se met à tirer légèrement sur vos cheveux, il teste leur résistance), atteinte des autres aires pileuses (ongles, ..).

Des questions que peut vous poser votre médecin : depuis quand souffrez-vous de chute de cheveux ? la rapidité de l’installation ? votre âge ? vos antécédents médicaux ? vos antécédents familiaux (cas similaires dans la famille ?), prise de médicaments (notamment contraception,..) ?, habitudes cosmétiques (défrisage, traction, coloration,..)?, traitement déjà pris pour ce problème ?

Cela permet au médecin de déterminer s’il s’agit d’un phénomène passager, bénin, sans gravité, ou s’il faut faire des explorations,.. voire vous adresser à un dermatologue. Il tiendra compte aussi de votre inquiétude. Il faut dédramatiser le problème : A chaque problème une solution. 

  • Les causes de la chute de cheveux : (du plus fréquent au plus rare,..)

stress, fatigue, choc émotionnel, inter-saison, post-grossesse/accouchement, fièvre élevée, post-opératoire : Comme je vous l’ai dit plus haut, le cheveu est le reflet de l’état de votre organisme, des périodes de surmenage peuvent aboutir à des chutes de cheveux accentuées. 

– une carence en fer : Très fréquente chez la femme du fait des pertes menstruelles chaque mois. Une petite prise de sang permet à votre médecin traitant de déterminer si vous êtes anémiée. Ne vous inquiétez pas, toutes les femmes ne sont pas anémiées! Une alimentation équilibrée et diversifiée à base de protéines et aliments riches en fer permet normalement de pallier « aux pertes ». Malheureusement pour les végétariens, les protéines végétales ne contiennent pas autant de fer et de protéines qu’un bon steack (désolé de vous l’apprendre) : le cheveu a besoin pour bien pousser de fer et protéines. De même, l’anorexie est une maladie grave, qui conduit à des carences importantes. 

– hyperthyroïdie (= une thyroïde qui « travaille trop ») : la chute de cheveux est UN des signes d’une thyroïde qui travaille trop. Votre médecin traitant pourra en faire le diagnostic si le problème de chute de cheveux devient chronique et que vous avez d’autres signes d’hyperthyroïdie. Une simple prise de sang fait le diagnostic.

– dérèglement hormonal :  » des ovaires ou des surrénales qui produisent trop d’hormones ». Peu fréquent. 

– maladies auto-immunes (= le système immunitaire qui se « rebelle contre le soi ») telles que le Lupus,.. : je n’entrerais pas dans les détails, c’est peu fréquent. 

  • Vers quels professionnels de santé vous tourner ? : Dans un premier temps votre médecin généraliste, puis si besoin il vous adressera vers un dermatologue.
  • Une prise de sang ? On ne dose la Ferritine (pour recherche un manque en fer) et la TSH (l’hormone thyroïdienne) seulement si le problème se pérennise plus de 3-6 mois (vous imaginez bien les coûts pour la sécurité sociale sinon car c’est très fréquent).
  • Les solutions ? : Je vais vous présenter ici les solutions que j’appelle « para-médicale », autrement dit des cures pour les personnes souffrant d’une chute de cheveux passagère, saisonnière, normale. Des petites solutions pour limiter la chute de cheveux, booster la repousse, avoir des cheveux en meilleure santé.

une alimentation variée, équilibrée : limiter les aliments trop riches gras, trop sucrés, trop salés, les grignotages (qui « fatiguent » l’organisme. On l’oublie mais une alimentation équilibrée et diversifiée dispense normalement des prises extérieures de vitamines,.. Nous disposons de tout ce dont nous avons besoin pour être en bonne santé sans se surcharger de vitamines en para-pharmacie (les études médicales montrent que cela n’entraine pas de bénéfice chez les personnes ayant une alimentation équilibrée et variée). Par ailleurs pour avoir de beaux cheveux : manger des aliments riches en fer, protéines, zinc, vitamines B,.. (cf sur le net pour les aliments riches en vitamines B, fer,..)

faire une activité physique régulière et adaptée à chacun : excellent dé-stressant, mais aussi excellent pour votre « forme physique ».

bien s’hydrater : boire au moins 1,5L/J à 2L. Même si c’est difficile pour toutes, l’hydratation est indispensable pour l’organisme.

lutter contre le stress : Chacun ses astuces : trouver des activités dé-stressantes (sport, loisirs,..), trouver un moment pour soi. Il est indispensable quelle que soit votre profession/niveau d’étude, âge de programmer des plages de repos. Petit plus (non indispensable, c’est ce que je prends personnellement et recommandé pour les personnes ayant des vies très actives) : faire 1 à 2 cures de magnésium dans l’année (demander à votre médecin traitant ou en vente libre en pharmacie). Non remboursé par la sécu.

– Cures de vitamines en inter-saison, périodes de surmenage, grande fatigue : Aucune marque « n’est mieux » qu’une autre. Je vous laisse libre arbitre. Perso j’en fais 1 à 2/an pour me booster. J’en fais une en ce moment étant très fatiguée après l’année de travail.

– Vitamines « spéciales » cheveux : ATTENTION on recommande en général des cures de 3 mois, avec une bonne observance (prise quotidienne et pas « de temps en temps »), les effets seront visibles à distances (après les 3 mois de cure).

-> La levure de bierre : riche en vitamines B, selenium, zinc,.. Elle aide à la croissance du cheveu : apporte après la cure brillance, résistance, favorise la pousse du cheveu. Chaque cheveu a une « sensibilité » à chaque produit, il se peut que vous constatiez des effets sur votre chevelure que le voisin ne constatera pas, ou il en aura d’autres,.. Personnellement ça a bien marché sur moi : surtout sur la résistance du cheveu, le cheveu semblait en meilleure santé, et j’ai eu plein « de petits cheveux » qui ont poussés. Je recommande et ce n’est pas très cher en pharmacie, ça évite de se ruiner dans la jungle des produits pour chute de cheveux.

11678-arkogelules-levure-biere-z

-> Forcapil : Je vous parle de ce produit, car je l’ai testé personnellement pendant 3 mois aussi. Je l’ai utilisé tout de suite après la cure de levure de bierre car très fatiguée par mes études, je cherchais une solution « miracle ». Je le trouve cher, mais il est efficace. Je ne serais pas vous dire si la levure de bierre est plus efficace ou le Forcapil. Mais niveau prix je pencherais davantage vers la Levure de Bierre. le Forcapil est aussi un mélange de vitamines B12 et d’oligoéléments,..

forcapil-cheveux-ongles-60-capsules

– Huile de Ricin : réputée par les coiffeurs pour ses vertus sur la fibre capillaire, elle est censée renforcer, rendre votre chevelure plus vigoureuse et aider à la pousse. J’ai aussi testé cette huile, j’ai constaté que mes cheveux étaient plus brillants, et plus résistants.

A16230_1

– Couper régulièrement les pointes : aide à renforcer les racines et favorise la pousse, donne de la vigueur au cheveu.

– je passe sur les traitements ciblés si carence : si carence en fer (supplément en fer,..)..

Comment-lutter-contre-la-chute-de-cheveux_width620

Voilà pour cet article, j’espère qu’il pourra en aider quelques-unes !

C’est une question très fréquente, qui revient très fréquemment en cabinet de médecine générale.

Ne complexons plus les filles, il ne faut pas hésiter à poser vos questions à vos médecins et reprendre confiance, ce n’est pas dramatique ! A chaque problème sa solution !

Sonia

12 réflexions sur “« Chute de cheveux »

  1. Bon j’ai mis un peu de temps à le lire puisque je travaille et que j’ai très peu de temps et que je suis fatiguée mais maintenant que je suis en week-end je me suis décidée à le lire ! (non je raconte pas vie, c’est faux !)
    Bon, j’en parlerai à mon médecin à la rentrée quand je vais devoir faire mon certificat médical alors !

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s